Enter Title

TOSHIBA RFID - Informations

Depuis le 15 septembre 2006, Toshiba Europe GmbH applique de façon ponctuelle la technologie RFID pour améliorer la chaîne logistique. Le logo suivant permet d'identifier les produits concernés.

Toshiba emploie une étiquette RFID passive. Cette étiquette fait partie de l'emballage recyclable. En effet, elle peut être enlevée et recyclée en même temps que les autres produits. L'étiquette comporte uniquement un numéro de produit. Elle ne contient ni ne stocke aucune information personnelle. La technologie RFID sert uniquement à améliorer les performances de la chaîne logistique et assure une meilleure disponibilité des produits.

Pour obtenir des informations plus précises sur la technologie RFID et ses applications, ainsi que sur son évolution, vous trouverez toutes les informations nécessaires sur cette page Web de TOSHIBA Europe GmbH. Ces informations ont pour but d'aider les clients à mieux comprendre la nature et les avantages de cette technologie.

 INFORMATIONS GENERALES - HISTORIQUE

La technologie RFID a vu le jour au cours de la deuxième guerre mondiale. Les Allemands, Japonais, Américains et Britanniques disposaient tous de radar pour prévenir les raids aériens. Le problème était qu'il n'existait aucun moyen d'identifier les avions ennemis et alliés. Les Allemands découvrirent que si les pilotes faisaient tanguer leurs avions en revenant à la base le signal renvoyé serait différent. Ce processus simple permit de distinguer de façon sûre les avions allemands des avions alliés. En résumé, il s'agissait du premier système RFID passif.

Naturellement, les systèmes de communication radar et à fréquences radio ont considérablement évolué depuis, notamment au cours des années 50 et 60. La version la plus récente de la technologie RFID a été inventée en 1969 et reste présente dans toutes sortes d'applications quotidiennes. Les systèmes RFID permettent de contrôler l'accès et de mettre en place des systèmes de paiement ou de cartes à puces sans contact. Ils sont également utilisés pour les alarmes de voiture.

DETAILS

Qu'est-ce que RFID ?

L'abréviation RFID signifie « Radio Frequency Identification - Identification par fréquence radio » et désigne une méthode qui stocke et extrait des données à distance à l'aide d'une étiquette, ou transpondeur, RFID. Les systèmes RFID sont en trois parties : une antenne, un émetteur-récepteur et un transpondeur (étiquette radiofréquence).

Que signifie UPC (également appelé code-barres) ?

UPC est l'abréviation de Universal Product Code (Code produit universel), et est utilisé depuis de nombreuses années pour identifier automatiquement les codes barres. La technologie RFID permet de remplacer les codes barres traditionnels.

Qu'est-ce que EPC ?

EPC, ou Electronic Product Code (Code produit électronique), désigne la nouvelle génération d'identification automatique de produits.

Quelles sont les différences entre UPC et EPC ?

La technologie UPC identifie uniquement des classes d'objet ou des catégories génériques de produit. La technologie EPC a recours à un numéro de série unique pour identifier les articles d'un produit et permet de suivre automatiquement les produits, de la chaîne de fabrication aux rayons de vente au détail.

Comment est-ce que RFID fonctionne ?

Les données sont générées et stockées par un ordinateur hôte principal, comme pour les systèmes de code barres. L'antenne génère un champ magnétique qui active l'étiquette et établit une communication entre cette dernière et le transpondeur. La technologie RFID repose sur un concept simple. Un signal est envoyé au transpondeur, qui est alors activé et peut soit renvoyer un signal (système passif), soit en diffuser un (système actif).

Un programmeur RFID code les informations sur une micropuce située dans l'étiquette RFID, qui ressemble à une étiquette en carton standard et sensible à la pression. Cette étiquette est attachée au carton du produit au niveau de la chaîne de production. Des lecteurs RFID compatibles avec l'étiquette sont distribués à des points clés tout au long de la chaîne logistique. Ces lecteurs activent l'étiquette, ce qui permet d'émettre des ondes radio haute fréquence dans les bandes réservées à l'utilisation RFID. Ces ondes radio transmettent des identificateurs ou codes qui référencent des informations uniques sur les produits figurant dans le carton.

Les lecteurs relaient les codes à un ordinateur hôte au fur et à mesure que le carton franchit les différents maillons de la chaîne logistique. L'ordinateur analyse ces informations et les met à la disposition des personnes qui souhaitent savoir où se trouve leur produit.

Existe-t-il différents types de technologie RFID ?

Il existe deux types de technologie RFID : les systèmes passifs et actifs. Les étiquettes actives comportent un transmetteur et leur propre module d'alimentation. Elles peuvent lire et écrire, disposent d'une mémoire conséquente et d'une plus grande portée opérationnelle par rapport aux étiquettes passives. La source d'alimentation sert à faire fonctionner les circuits et à transmettre un signal au lecteur.

Les étiquettes passives sont généralement en lecture seule et sont similaires à des codes barres. Leur portée opérationnelle est moins élevée, ainsi que leur capacité mémoire. Les étiquettes passives ne comportent pas de pile. Dans ce cas, le lecteur fournit l'énergie nécessaire en émettant des ondes électromagnétiques qui induisent un courant dans l'antenne de l'étiquette.

Quel type d'étiquette est utilisé par Toshiba Europe GmbH ?

Toshiba Europe GmbH utilise uniquement des étiquettes passives. Par conséquent, l'angle de lecture ne doit pas dépasser 10 mètres. L'étiquette comporte uniquement un numéro de produit. Elle ne contient ni ne stocke aucune information personnelle. La technologie RFID sert uniquement à améliorer les performances de la chaîne logistique et assure une meilleure disponibilité des produits. L'étiquette fait partie de l'emballage recyclable et peut être enlevée en même temps que ce dernier.

Quels sont les avantages de la technologie RFID ?

Le principal avantage est que le produit peut être suivi entièrement de façon électronique. Contrairement aux systèmes d'inventaire à codes barres, les produits peuvent être suivis d'un bout à l'autre de la chaîne logistique. La technologie RFID évite d'avoir à lire les articles de façon manuelle, ce qui était le cas avec les codes barres. De plus, les codes barres permettent uniquement de stocker une quantité limitée d'informations et doivent donc être changés à chaque fois que ces informations sont modifiées. D'autre part, les codes barres sales ou endommagés ne peuvent pas être lus. Un autre avantage significatif des systèmes RFID est qu'ils ne nécessitent pas de contact direct ou de ligne de visée dégagée pour fonctionner correctement. Les étiquettes peuvent être lues dans toutes sortes d'environnement, sous la neige, la glace, la peinture, la poussière et autres environnements difficiles. Les étiquettes RFID peuvent également être lues très rapidement, en moins de 100 millisecondes dans certains cas.

L'utilisation de la technologie RFID est-elle réglementée ?

Aucune loi ne gouverne l'utilisation de la technologie RFID de façon spécifique. Ceci est dû au fait que les lois de protection de la confidentialité couvrent les domaines d'application des systèmes RFID, ainsi que ceux des codes barres et autres systèmes.